La télé, c'est pas Feng Shui

J'ai utilisé ce titre "c'est pas feng Shui" pour que chacun comprenne que cette expression a vraiment un sens : dans la vie, il y a des choses qui nous font avancer et d'autres pas (enfin, beaucoup moins vite ). Et la télé, en est un exemple.

 

La télé est entrée dans nos maisons il y a quelques décennies. Elle n'émettait alors que quelques heures par jour (c'était il y a plus de 30 ans, si si souvenez-vous!). Aujourd'hui, c'est 24 heures sur 24 que les images animées sont projetées sur le petit écran. La télé est tellement ancrée dans nos moeurs que lorsque des jeunes couples s'installent,  son achat ou son prêt se fait avant ou à la place d'une machine à laver.
Il est pratiquement impossible de trouver un logement sans elle. La parabole a rendu le monde accessible à tous grâce au satellite. Je devrais plutôt dire une "image" du monde. Car les feuilletons qui représentent la vie occidentale par exemple, ressemblent peu à nos véritables vies. Bref, la télévision est tellement présente que nous la considérons comme un oracle des temps modernes, nous alertant à la moindre catastrophe ayant lieu sur notre planète.

Si je considère cet outil comme un des obstacles à notre bien-être, c'est pour plusieurs raisons. Tout d'abord, la télé nous prend du temps.
En effet, les français passent en moyenne 3h30 devant télé chaque jour (combien-de-temps-regardez-vous-la-television) ce qui correspond à plus de 53 jours de télé par an en la regardant 24 heures sur 24. Et si l’on considère que la moitié de la journée est consacrée au sommeil ainsi qu’a diverses petites activités qui sont éloignées de la télé mais pas trop, cela fait pas moins de 3 mois et demi par an passé devant le petit écran. Si je pousse plus loin les calculs, soit sur une période de 5 ans, cela ramène à être scotché devant la télé pendant près de 18 mois, c’est à dire 1 an et demi dans le canapé du salon. Et j’ose aller encore plus loin dans ces élucubrations mathématiques. Si je prends une vie de 65 ans, y seront compris 19 années à être devant la télé le jour, et à dormir la nuit (ou inversement). C'est ce constat qui me permet d'affirmer ceci : il vaut mieux choisir un canapé ou un fauteuil de très bonne qualité...et effectivement, la télé ça prend beaucoup temps.
Qui d'entre vous n'a pas clamé un jour "j'aimerai bien faire ça, mais je n'ai pas le temps". En arrêtant la télé, vous  vous libérez du temps pour lire ce roman qui vous a tenté aux dernières vacances, mettre à jour l'album photo, écrire à vos amis, organiser une soirée SPA dans votre salle de bain, rédiger votre journal, aller au club de Yoga et faire tout ce que vous aimez. Faites de la place pour vous occupez de vous, créez  de véritables moments de détente après le travail. L'effet est garantie, vous ressentez une plénitude liée au plaisir de réaliser vos rêves (petits ou grands).

 

Le petit écran est devenu le messager des mauvaises nouvelles et par conséquence un générateur de stress. D'après les journaux, toute notre planète croule sous la misère, la guerre et les injustices. Nous prenons ces informations comme étant LA vérité. Mais c'est vite oublier que l'Homme est aussi capable de générosité et de bonté. Il y a plus de 6 milliards d'êtres humains sur notre planète. Si nous étions tous aussi "mauvais" que cela, il n'y aurait plus âmes qui vivent sur cette terre. Je tiens par là à souligner  que beaucoup  de personnes agissent avec amour dans le quotidien, et même si l'on parle peu d'elles, cela vaut le coup de s'en souvenir...surtout quand on regarde le JT. Donc, la télé est bien une source d'angoisse. Et lorsque nous n'arrivons plus à gérer nos propres problèmes et que l'écran nous montre autant d'abomination, avouez que c'est difficile de trouver le calme. Une solution s'impose, éteindre la télé.

Une fois que l'on écarte de sa vie cet instrument, il y a plus d'espace pour soi.

Dans un monde où la télé a autant d'emprise sur l'économie et la société, je suis toujours amusée de la réaction des gens quand j'annonce que je n'ai pas de téléviseur. Certains regards marquent l'incompréhension de ce style de vie "Comment peut-on être socialement adapté si on n'a pas la télé " se disent-ils, d'autres, au contraire, montrent une coupable dépendance à cet engin, ils envient la démarche et pensent "Si seulement je pouvais en faire autant". Qu'importe la réaction, le tout est de faire savoir que de plus en plus de foyers suppriment la télévision de chez eux, un risque de pandémie qui toucherait n'importe qui.

 

Les familles qui choisissent de vivre sans télé, ne vivent pas dans l'isolement. D'ailleurs, c'est plutôt l'inverse qui se produit. Quand on n’a pas la télé, on va plus facilement à la rencontre des autres. Il y a peut-être moins d'à priori ou plus de temps. D'autre part, le fait de ne pas dépendre d'une programmation pour voir un film, donne plus de liberté dans l'organisation de ses journées. Regarder un film en DVD à l'heure de son choix, c'est une sacrée indépendance. Cette autonomie visuelle se manifeste à travers la fréquentation croissante du Web. Mais restons prudents, ce serait dommage de remplacer une dépendance par une autre !

Le poste de téléviseur est un appareil électrique voir électronique, et par conséquent émetteur de champs électrostatiques mais aussi de champs électromagnétiques. Je n'entrerai pas dans les détails techniques, mais je confirme que de ce fait il ne possède pas les qualités nécessaires à la bonne diffusion de l'énergie vitale, le Qi. Les experts en Feng Shui, après avoir fait le calcul des étoiles volantes, conseillent de poser la télé dans l'espace le plus négatif de la maison de façon à ne pas perturber les énergies positives présentes dans les autres secteurs.

 

Il est aussi préférable de ne pas avoir de téléviseur dans sa chambre. Les champs

électromagnétiques qui émanent du poste (allumé, en veille ou même éteint : résidus)

perturbent la qualité du sommeil. Certaines personnes peuvent penser dormir d'un

sommeil de plomb mais elles se réveillent chaque matin avec "la grosse tête" et 

fatiguées. Ces symptômes peuvent apparaître si la télé est dans une pièce voisine

séparée par une cloison de la tête du lit. Il faut savoir que ces ondes passent au travers

des murs.

 

Je peux aussi vous parler de l'impact écologique lié à la production des téléviseurs

et au rejet des appareils en fin de vie qui remplissent nos déchetteries. La durée de vie

moyenne des tubes cathodiques est de 7 ans, celles des écrans Plasma 10 ans et LCD

18 ans. les estimations sont optimistes  car nous n'avons pas assez de recul. Il faut savoir que la perte des pixels sur LCD accélère leur vieillissement. Il n'est pas rentable pour notre système économique de fabriquer des appareils durables sans compter que la technologie évolue sans cesse, avec pour effets secondaires de créer de multiples incompatibilités avec les anciens appareils.

 

Que vous dire de plus, si ce n'est que j'aime mon salon dont la décoration n'est pas entachée par une masse noire. La télé est un objet dont l'esthétisme doit être encore travaillé...et je lui préfère la beauté des tableaux et des livres, ainsi que la présence d'amis pour animer une soirée.

 

Nathalie Bodin Lamboy

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page

Narbonne 11100 - FRANCE - Contact