Par

Nathalie Lamboy

Publié le 29/11/17

Vivez le miracle de Noël avec Ho'oponopono

Le temps des fêtes approche, avec son lot de lumières, de repas en famille et de cadeaux. Pourtant la plupart d’entre nous ont des difficultés à entrer dans l’atmosphère joviale que représente cette période. Avec les années je me suis rendue compte que Noël faisait surgir des attentes par rapport à nos proches. Qui dit attente, dit manque, une base idéale pour voir surgir en ce moment particulier des émotions désagréables comme les ressentiments, la déception et la tristesse. Heureusement, il est possible de palier à ces désagréments en utilisant le Ho’oponopono.

Noël est un moment intéressant pour observer son comportement vis à vis de ses proches. Ainsi certains se mettre en quatre pour organiser le repas parfait. Entre les courses, la cuisine, l’installation de la maison et les petits cadeaux surprises, une quantité importante d’énergie est déployée. Arrive le jour J, les invités s’installent, dégustent, font des remarques et finalement rien ne se passe comme prévu. La dinde est trop cuite, le foie gras pas assez et les invités semblent blasés.

Les limites des croyances
Combien de fois ai-je entendu les réflexions de ces personnes hyper engagées dans les préparatifs « je prépare tout toute seule, les invités ont simplement à mettre les pieds sous la table et je n’ai aucun remerciement » et aussi « ils viennent tous les ans et jamais ils ne proposent de l’aide » ou encore « je paie toute la nourriture et je n’ai aucun retour, ils sont tellement ingrats ».

En questionnant ces personnes, qui généralement sont des femmes, je m’aperçois qu’elles refusent de demander de l’aide soit parce qu’elles préfèrent être seules dans leur cuisine, soit parce que cela ne se fait pas de faire ce genre de demande aux invités, soit parce qu’elle ont toujours fait ainsi. De belles croyances qui viennent compléter une autre vision de leur personne « c’est la seule façon que je connaisse pour avoir de la reconnaissance de la part de ma famille ».

Se libérer des attentes

Tant que vous avez plaisir à faire ce genre de préparatifs, allez-y !

Par contre si vous attendez en retour quelque chose et que vous ne le dites à personne, il est clair que vous n’aurez aucune satisfaction. Si vous ne demandez rien, vous n’aurez rien.

Après ce nettoyage intérieur, des solutions arrivent. Peut-être déciderez-vous de faire autrement cette année en limitant les nombre de personnes ou en demandant de l’aide. Peut-être que vous annulerez ce repas à cause de votre état de fatigue ou qu’une personne fera l’invitation chez elle. Peut-être aussi que vous ne ressentirez plus ce besoin d’être reconnu. Il peut se produire de nombreuses choses lorsque l’on lâche les attentes et le besoin de reconnaissance. Soyez ouvert aux opportunités.

La compassion comme solution
Pendant le repas, les convives sont installés, la discussion part sur des sujets tendus, vous savez que l’oncle ne va pas supporter de rester sans rien dire et qu’il supporte mal l’alcool. Ou encore, la crainte des remarques des adultes qui peuvent blesser votre jeune nièce et déclencher des larmes. Il y a aussi tous ces silences et non-dits qui pèsent autour de la table alors que vous souhaitez la réconciliation.

Là encore, il s’agit d’attentes. Vous êtes dans une démarche de développement personnel où la spiritualité prend de plus en plus de place. Maintenant, ceux qui vous entourent ne sont pas dans cette approche. Aussi, profitez de ces instants pour émettre la paix que les autres ne peuvent envoyer. Récitez en vous « désolé, pardon, merci, je t’aime » comme un mantra. Laissez vous envahir par les vibrations de ces mots, toujours sans attente. Observez ce qui se passe en vous et autour de vous.

La compassion se développe dans ces moments où l’on reconnaît ses peurs et ses limites, en observant ses proches. Vous ne pouvez reconnaître que les émotions que vous connaissez. Vous savez que l’autre émet de la jalousie, de la frustration, de la tristesse, du mépris car vous les avez déjà expérimentés. L’autre vous renvoie à ces émotions désagréables que vous avez vécues, c’est pour cela qu’elles sont difficiles à accepter.

En utilisant Ho’oponopono, vous sortez du jugement pour entrer dans la compassion. Vous êtes dans la reconnaissance intérieure et dans l’élimination des croyances qui surgissent.

Vous êtes la paix et l’Amour que vous voulez voir en ce monde. Il est là, le miracle de Noël.

Nathalie Lamboy

Livre transformez votre vie Louise Hay

Pour aller plus loin :

_ Grand-livre-hooponopono-2017.png
30-Formules-Sagesse-hooponopono.jpg

Narbonne 11100 - FRANCE - Contact