Search

Haine et aime



Tant de colères et tant d’agitations autour d’une idéologie me rappelle les moments où l’humanité s’est perdue dans la haine. Je réalise à quel point il est difficle d'aimer l'Autre à chaque instant.

Comment rester neutre lorsque l’on voit s’activer le drapeau de l’intolérance ? Comment garder son calme lorsque l’on sait que chaque être humain apporte de la valeur à ce monde ? Comment ne pas sombrer dans la tristesse lorsque l’on juge et dénigre une partie de la population parce qu’elle est différente ? Comment ne pas avoir peur de voir le cercle infernal de la phobie se mettre de nouveau en place avec les horreurs de la ségrégation ?

Aujourd’hui, j’ai peur.

J’ai peur car sur le visage de mes concitoyens j’ai vu la haine. J’ai peur car j’ai reconnut ce qui met le monde dans un mouvement de guerre et de génocide permanent.

En cet instant, je suis triste.

Je suis triste car sur cette planète des femmes, des enfants et des hommes meurent sous les balles de la différence. Je suis triste car des sites magnifiques disparaissent sous les bombes de l’intolérance. Je suis triste car certains préfèrent continuer à se battre pour des idées qui ne sauvent personne mais qui détruisent des peuples entiers.

S’il est possible de rassembler autant de colère autour d’une pensée, pourquoi ne pas en faire autant pour un sentiment d’Amour ou de Paix ?

Vous savez, c’est ce truc que l’on nomme fraternité et qui fait que chacun d’entre nous est unit…quelque soit sa couleur de peau, sa religion et son mode de vie. Ce n’est pas une révélation, c’est un état de fait. Vous êtes mes « frères » et mes « sœurs ».

Et cette colère m’étouffe comme elle étouffe mes frères et sœurs de l’autre côté de la planète. Ceux qui ont besoin de votre Amour et de votre soutien alors qu’ils vivent des heures si sombres.

Imaginez un monde où vous pouvez vivre ce que vous souhaitez sans avoir à vous battre pour une idée, sans avoir à vous justifier de vos actions, sans avoir à vous cacher d’être ce que vous êtes.

Un monde où la nature humaine serait assez solide pour comprendre que l’Univers, la Source ou Dieu n’a jamais souhaité voir l’humanité se combattre ou se séparer pour des idées.

Aujourd’hui je pleure.

Je pleure car je souhaite aimer chaque être humain et que la peur m’en empêche. Je pleure et je regarde par ma fenêtre un phénomène qui m’inspire un grand émoi, c’est l’envol des étourneaux.

Je sèche mes larmes et je constate que ces créatures ont la sagesse et le respect qui manque à l’humanité.

Je regarde les oiseaux s’envoler à l’unisson vers des terres hospitalières. Des milliers d’ailes battent les airs dans un grand mouvement solidaire. Ils volent ensemble pour se protéger des intempéries. Telle une vague éternelle, ils parcourent le ciel en harmonie avec le vent.

Je me dis alors qu’il est possible que les hommes et les femmes se rassemblent dans un grand mouvement solidaire. Il est possible qu’ils partent ensemble vers une nouvelle terre pour y faire régner la paix. Et que telle une vague éternelle, les êtres humains se mettent à répandre une énergie d’Amour à tous les frères et les sœurs de la planète.

Alors je me réconcilie avec mes émotions, avec mes frères et mes sœurs, avec l’humanité qui est en moi.

Je regarde le ciel et je récite ma prière :

Je suis désolée d’avoir gardé tant de peurs dans mon cœur,

Je me pardonne de les avoir laissé grandir

Je remercie l’Univers de prendre soin de moi et de me libérer de toutes peurs.

Je t’aime à mes frères et mes sœurs, je t’aime toi qui représente mes peurs et qui permet de les effacer ;je t’aime Univers qui chaque jour me permet de m’affranchir de mes croyances négatives ; je t’aime, à moi même, qui réalise à quel point je suis heureuse de faire partie de l’humanité.

Désolé, pardon, merci, je t’aime.

Nathalie BODIN LAMBOY

#hooponopono #colère #idéologie #intolérance

0 views

Narbonne 11100 - FRANCE - Contact