Comment attirer l'énergie positive en Feng Shui ?

L'outil le plus utilisé sur le continent asiatique pour attirer la chance est le miroir Pakua ou bagua. C'est grâce à sa forme particulière et au miroir central qui reflète ou amplifie son environnement. Il est considéré comme un outil très puissant par les chinois qui lui prêtent également des vertus protectrices. Beaucoup de commerces arborent sur leur façade cette petite forme octogonale, souvent en bois, avec les symboles peint tout autour du miroir.

Le Pakua représente la force symbolique de l'énergie qui circule autour de nous. Il est un des rares instruments capables de "contrôler" la circulation du Qi. En son centre se trouve un miroir qui peut avoir trois formes différentes et par conséquent des fonctions variées : convexe ou bombé pour renvoyer les énergies négatives vers son expéditeur, concave ou en creux pour attirer les énergies positives, et plat pour renvoyer toutes sortes d'énergies.

Miroir concave ou convexe ?

Les commerces asiatiques utilisent surtout le Pakua miroir concave, celui qui attire la chance et par conséquent la prospérité pour leur entreprise. Le miroir Pakua convexe semble générer des déboires si on l'expose trop longtemps. Quelque soit le miroir PaKua utilisé, sa mise en place se fait toujours à l'extérieur et ne doit pas être éternelle. Vous pouvez l'installer sur la façade de votre maison si vous avez une "flèche" très importante qui se dirige sur votre habitation ou boutique (voir l'article route et Feng Shui). Ensuite quand les problèmes se résorbent, ou que enlevez-le.

Le Pakua à l'extérieur et le miroir à l'intérieur
Le plus populaire et efficace des Pakua est celui qui arbore les symboles du ciel antérieur. Il est impératif de l'exposer à l'extérieur de chez vous. D'après les chinois, beaucoup de problèmes risquent de vous arriver si vous décidez d'accrocher un miroir Pakua dans votre salon. Il doit être suspendu sur la façade de votre commerce ou entreprise, au dessus de la porte d'entrée principale pour avoir sa pleine efficacité.

 

Je collectionne quelques uns de ces miroirs mais quand il ne sont pas utilisés, je les range à l'abri des regards, le miroir caché sous une feuille de soie. Je les expose lorsque j'en ressens le besoin. Ce peut-être suite à un manque d'énergie des habitants ou quand je remarque une fuite énergétique comme l'argent qui sort plus que de coutume, ou bien après qu'un chantier est commencé dans la rue et perturbe l'arrivée de l'énergie. Ensuite, lorsque tout rentre dans l'ordre et que je ne vois pas d'amélioration supplémentaire, je remets le Pakua dans sa boite. Il n'est pas très utile de l'exposer en permanence car les flux changent et évoluent.

miroir-pakua-feng-shui.png

Autre miroir

Le miroir que j'utilisais pour repousser les énergies dites perverses a longtemps été un miroir de "chez nous", plus occidental et communément appelé "oeil de sorcière". Son nom vient de sa forme bombée. On en trouve chez les antiquaires mais aussi dans les boutiques de décoration. Suspendu au dessus du bureau et cette fois à l'intérieur de l'habitation, il reflétait l'extérieur car il était orientait vers l'ouverture située au dessus de la porte d'entrée. Un peu comme s'il regardait dehors par dessus la porte. Comme je ne voulais pas accroché un miroir Pakua au dessus de  ma porte d'entrée, cet oeil de sorcière" m'a permis de maintenir éloigner les énergies négatives de la maison tout étant plus facile à entretenir. Sans la présence des symboles traditionnels Feng Shui, ce miroir a fait son office de l'intérieur, sans perturber les habitants.

 

Pour conclure

Vous souhaitez attirer la chance dans votre maison ou votre entreprise, alors utilisez le miroir Pakua. Comment savoir si c'est le bon moment ou si il y a trop de risque ? Faites preuve de bon sens et de discernement en observant les modifications ou l'absence de transformation sur votre situation. Apprenez à vous faire confiance et à être patient avant de voir des résultats. Et si les évènements semblent ne pas s'arranger après avoir accroché le-dit miroir alors retirez le, et recommencez un peu plus tard. Observation et action sont les clés.

 

Nathalie Lamboy