3 outils pour garder votre calme dans la tempête.


Les perturbations que nous vivons aujourd’hui sont les prémices d’un changement profond de notre société. Durant ces périodes de transition, les bouleversements sont tels qu’il est difficile de ne pas sombrer dans la dépression, le fatalisme ou le découragement. Chacun doit apprendre à vivre avec ses inquiétudes pour lui même, pour ses proches et pour l’avenir de tous. Cependant, il existe un moyen de passer cette étape en confiance.



Vous appréhendez le monde d’après et vous pensez qu’il faut être naïf pour ne pas voir la catastrophe vers laquelle on se précipite ? Etre naïf signifie croire que cela va s’arranger sans agir, être pessimiste c’est penser que quoique l’on fasse, le pire est à venir, et être optimiste c’est intégrer la situation pour s’ouvrir à de nouvelles façons de vivre cette situation. La tempête est bien présente mais vous pouvez en faire votre alliée afin de découvrir vos aspirations profondes.


J’ai choisi d’être optimiste. Je prends d’abord le temps d’accepter ce qui arrive. Ce moment est essentiel pour avancer. Accepter n’est pas se soumettre, c’est accueillir la situation en la regardant en face. Ce qui est beaucoup plus agréable que de la rejeter et de ressentir de la frustration, ou de la subir et de vivre dans l’anxiété. Ensuite, il devient possible de se projeter dans un avenir plus serein.

Les 3 outils qui suivent, servent d’ancrage positif dans les moments de désespoir et de doutes profonds. Ils ont leur utilité à deux niveaux : revenir en vous pour trouver le calme et donner du sens à votre existence.



Outils n°1 : Acceptez pour transformer

Le premier outil pour accepter ce moment afin de le transformer vers le meilleur, est la pratique du Ho’oponopono. Issue d'une tradition ancestrale hawaïenne, cette pratique est une clé essentielle à votre bien-être. Réciter la formule « désolé pardon merci je t’aime » sur vos angoisses, votre colère et votre sentiment d’impuissance, vous permet de prendre de la distance sur vos émotions. Ce sont ne sont plus elles qui gèrent votre journée.

Les mauvaises nouvelles sont bien présentes mais vous pouvez vous détacher du ressenti qu’elles provoquent. Vous devenez observateur de ce qui se passe en vous. La douleur est encore présente mais elle devient de plus en plus supportable, jusqu’à se dissoudre, quand une autre façon d’interpréter les évènements arrivent dans votre esprit. Vous revenez à vous en revenant en vous, un vrai soulagement.



Outil n°2 : Listez vos 100 rêves

Le second outil que vous pouvez avoir à votre disposition est un journal. Prenez un cahier et un stylo, et demandez-vous ce que vous aimeriez vivre une fois cette situation passée. Il ne s’agit pas d’un journal de complaintes sur les malheurs que vous vivez aujourd’hui, mais de dresser une liste par écrit de ce que vous aimeriez faire avant de mourir. Trouvez 100 actions ou rêves que vous souhaiteriez accomplir et réaliser.

Ce nombre 100 est important car en écrivant cette liste, vous allez prendre le temps de vous concentrer sur votre coeur au lieu de vos peurs. Vous allez entrer dans votre univers intérieur qui est capable de projeter le meilleur pour votre avenir.

Oubliez les contraintes matérielles et financières. Faites votre liste en plusieurs jours si nécessaire. Utilisez le premier outil, Ho’oponopono, dès que vous avez des doutes sur cet exercice. Ensuite, gardez cette liste prés de vous afin de la relire ou de la modifier quand vous en éprouverez le besoin. Votre esprit va alors se concentrer sur la joie de réaliser ces actions.



Outil n°3 : Projetez vous dans un avenir meilleur

Un troisième outil peut venir compléter ces précédents exercices, l’imagination. Posez vous un instant dans le calme. Allongez-vous tranquillement dans le silence et laissez votre esprit vagabonder dans le futur. Imaginez-votre vie idéale dans 5 ans. Imaginez la situation idéale dans laquelle vous aimeriez vous trouver.

Visualisez le lieu dans lequel vous vivez à ce moment là. Regardez les détails du décor, les couleurs et les objets qui vous environnent. Sentez les odeurs et les parfums. Et surtout, ressentez la joie intense qui émane de votre coeur et de votre corps alors que vous êtes dans cette projection. Pour un instant, oubliez vos proches. Concentrez votre attention sur votre bien-être lorsque que vous êtes dans la situation idéale pour vous.

Si vous trouvez cet exercice difficile, utilisez à nouveau Ho’oponopono sur ce qui vous empêche d’entrer dans ce processus, et recommencez. Avant de clôturer cet exercice, donnez un nom à ce lieu et à cette projection. Dès que les angoisses viendront vous envahir, prononcez le nom que vous avez choisi et fermez les yeux pour revenir à cette projection idéale de votre avenir.



Pour conclure,

Nettoyer, lister et imaginer permet de dégager votre esprit des peurs et d’être prêt à apprécier les moments de calme qui vont surgir au cours de cette tempête. Vous n’êtes plus dans l’attente du pire quand vous relisez vos rêves et que vous imaginez votre vie idéale. Vous êtes dans l’ouverture aux opportunités pour préparer ces moments.

Comme toute tempête, celle-ci prendra fin un jour et à ce moment là il faudra se tenir prêt à bâtir un monde fondé sur les aspirations du coeur et non sur les peurs du mental. Vous hésitez à faire ces exercices ou vous doutez de leur intérêt ? La seule question à vous poser est plutôt ... Voulez-vous vivre dans l’angoisse de l’avenir ou vous épanouir dans un monde de paix ?

Nathalie Lamboy


Pour en savoir plus


Articles récents