top of page

Les 3 clés du bonheur avec Ho'oponopono

Le bonheur n’est pas une émotion. D’après le Dr Arthur C. Brooks, le bonheur se compose de 3 éléments essentiels qui permettent d’obtenir et de vivre le bonheur. Le bonheur peut parfois être intensément présent et à d’autres moments plus léger, d’où la confusion avec les émotions. La pratique hawaïenne Ho’oponopono est un chemin vers l’accomplissement de votre bonheur grâce au nettoyage que cette pratique déclenche et également, parce qu'elle vous permet de revenir au présent.



Dans les recherches du Dr Brooks, il a été révélé que le bonheur que vous souhaitez, dépend de votre niveau d’appréciation, de satisfaction et de sens dans votre existence. Il s’agit d’un accomplissement intérieur qui se déclenche lorsque vous êtes dans votre réalisation.



Le bonheur

Vivre le bonheur chaque jour est un défi et pour définir ce qui bloque dans cette réalisation, il est essentiel de comprendre que le bonheur n’est pas un sentiment, mais un ensemble d’aspect de votre existence qui une fois accompli, déclenche le bonheur. Il ne s’agit pas non plus de vouloir plus, ou de se contenter de moins, mais de commencer par mieux vous connaitre.


Mieux vous connaitre

Apprendre à vous connaître signifie que vous devez découvrir ce qu’il se cache derrière vos peurs et angoisses, car ce sont les principales limitations dans votre quête du bonheur. Une fois que vous avez détecté les moments où vos craintes surgissent, lancez la formule du Ho’oponopono en boucle en silence, sur votre ressenti. Ainsi, vous dégagez le terrain des mémoires qui bloquent le passage vers votre réalisation.



Apprécier

L’appréciation est le premier élément du bonheur. Cela signifie apprendre à savourer les moments de félicité qui vous arrive, quel qu’il soit. Il n’est pas nécessaire de gagner le gros lot pour apprécier votre quotidien, mais d’être présent à ces instants délicieux qui jalonnent votre journée. Et pour cela, il est essentiel de vous autoriser à les apprécier en vous libérant du mental qui vous dit que « ce n’est pas suffisant » ou que « vous ne méritez pas ce qui arrive car c’est trop ». Ho’oponopono peut là aussi vous aider à dépasser ces blocages de votre mental.


La satisfaction

L’autre élément qui compose le bonheur est la satisfaction. La plénitude qui en découle vous révèle que tout est là, à sa place. Au-delà du flot de dopamine qui vous recevez, le sentiment d’accomplissement s’installe dans votre cœur. Le piège est de vouloir toujours plus de dopamine ou de satisfaction, et ainsi de continuer à travailler plus que nécessaire, créant alors le surmenage. En vous reliant au présent, grâce à la pratique du Ho’oponopono et à la méditation, vous vivez la satisfaction telle qu’elle vous arrive, sans exiger quoi que ce soit de plus.



Donner du sens

Le dernier élément qui d’après Arthur C. Brooks est essentiel au bonheur est le sens. Quel sens donnez-vous à votre vie ? Que souhaitez-vous vivre ? Ces questions sont importantes à vous poser, car elles déterminent votre aptitude à apprécier ce qui se met en place dans votre existence et la satisfaction de les avoir accompli. Si répondre à ces questions vous semble difficile, imaginez vous avec toutes les facilités pour faire absolument tout ce que vous souhaitez. Nettoyez les émotions culpabilisantes et pénibles qui surgissent avec Ho’oponopono, puis écoutez votre cœur.


Pour conclure

Vous pouvez penser que cela demande beaucoup de travail que d’entrer dans une telle démarche et que le bonheur ne fera donc jamais parti de votre quotidien. Ou vous pouvez choisir de faire cette démarche petit à petit, en commençant par vous libérer des chaines que votre mental à installer et vous maintiennent dans un état de désespoir. La pratique du Ho’oponopono est une aide précieuse pour briser ce carcan et vous permettre de vivre votre bonheur. Avec les mots « désolé pardon merci je t’aime », vous entrez dans l’appréciation des petits moments magiques du quotidien, vous sentez la satisfaction grandir lorsque vous accomplissez vos tâches, et votre existence prend du sens.

Nathalie LAMBOY


568 vues

Catégories

bottom of page