Les 4 accords toltèques et Ho'oponopono

Une sagesse venue du Mexique et transmise par son célèbre auteur Don Miguel Ruiz, peut vous aider à mieux comprendre l’intérêt de la pratique du Ho’oponopono. Il s’agit des 4 accords Toltèques, un ensemble de contrats pour vous libérer de l’emprise de la mémoire collective et de l’illusion qu’elle entraîne. Ces accords permettent de prendre conscience de l’influence des croyances ou mémoires sur votre vision du monde et des personnes. Et en les appliquant vous sortez de l’illusion dans lequel votre esprit vous maintient depuis toujours, notamment celle que tout le monde doit agir comme vous, pour vivre dans un monde parfait.


En utilisant les 4 accords Toltèques, vous franchissez les barrières que votre mental a dressé depuis votre enfance, une période pendant laquelle vous avez acquis les modèles de croyances ou mémoires, de votre entourage. Ces mémoires deviennent, un jour, limitantes et empêchent de vous rendre heureux. La sagesse des accords Toltèques vous invite à éliminer ces mémoires comme dans le Ho’oponopono.


Voici comment la pratique hawaïenne et la sagesse du Mexique se retrouvent dans les 4 accords.




Que votre parole soit impeccable,

D’après D. M Ruiz, pour garder votre intégrité, il est important d’éviter les commérages et les mots qui blessent que ce soit à l’encontre des autres ou de vous-même. En effet, les mots disposent de leur propre vibration et si vous utilisez des paroles vexantes, humiliantes ou grossières, vous serez la première personne à baigner dans cette énergie désagréable. Les mots disposent de leur propre vibration. Et comme il est recommandé de prononcer des paroles impeccables le plus souvent possible, autant utiliser les mots bienveillants de la formule du Ho’oponopono. Récitez en boucle et en silence « désolé pardon merci je t’aime » au lieu de médire, insulter ou vous plaindre. De cette manière, le mantra du Ho’oponopono coupe le refrain de paroles désobligeantes qui pourraient blesser votre entourage et surtout vous-même.




Ne réagissez à rien de façon personnelle

Lorsque vous êtes en interaction avec les autres, que ce soit à la caisse d’un magasin, au travail ou à la maison, la tendance est d’interpréter la réaction de ceux que vous croisez, en fonction de vous, de votre perception. Cela veut dire que vous interprétez la réaction de la personne en face de vous, en fonction de vos croyances. Alors que l’autre vit avec ses propres croyances, ou mémoires, qui sont différentes. De plus, il ou elle a certainement des problèmes en tête au moment où vous êtes en contact. En évitant d’interpréter avec vos craintes les actions et les réflexions de votre entourage, vous préservez votre énergie et votre sérénité. Aussi, pour accomplir cet exploit au quotidien, il n’y a rien de tel que de répéter en silence « désolé pardon merci je t’aime » dès que vous êtes aux prises avec ce genre de réflexion. Cela vous permet d’avoir une meilleure écoute et de comprendre d’où vient véritablement le problème.




Ne faites aucune supposition

Imaginez votre avenir, c’est bien, imaginez ce que les autres pensent de vous est pénalisant pour votre bonheur. Communiquer clairement permet d’éviter les déceptions qu’engendrent les suppositions. Vous pouvez poser des questions ou affirmer vos besoins au lieu de vous dire « il ou elle devrait savoir que j’ai besoin de ça ». Votre partenaire ou votre meilleur(e) ami(e) peut deviner ce que vous souhaitez, mais ils ne sont pas télépathes. Si vous pensez avoir dit clairement ce que vous voulez, mais que rien ne se passe, recommencez en reformulant votre phrase autrement. Répétez la formule du Ho’oponopono pour trouver la meilleure formulation tout en vous dégageant des ressentiments. Ensuite, communiquez à partir de votre coeur et non du mental. Votre vision du monde change lorsque vous ne supposez plus mais que vous confirmez vos souhaits.




Faites toujours de votre mieux

La meilleure façon de ne pas culpabiliser est de faire les choses au-delà des attentes et des limites que vous vous êtes donnés jusqu’à présent. Cela signifie qu’à partir du moment où vous dégagez votre esprit des paroles qui polluent et qui ne sont pas impeccables, que vous augmentez votre attention et votre écoute, et que vous communiquez de plus en plus efficacement avec votre entourage, alors vous augmentez votre confiance en vous et en la Vie. En pratiquant Ho’oponopono sur vos doutes et sur les premiers signes de culpabilisation qui surgissent en vous, votre attitude change, vos relations évoluent et votre existence s’améliore.




Pour conclure,

Suivre le principe des quatre accords Toltéques ouvre à une meilleure compréhension de votre humanité. Vous découvrez que votre monde intérieur peut se transformer vers le meilleur sans attendre que cela vienne de l’extérieur. D.M. Ruiz parle de l’illusion, du monde du rêve dans lequel chacun évolue. Il s’agit de l’illusion que maintient votre mental en se basant sur vos croyances. Si vous transformez vos croyances, votre monde se transforme également. Le mental s’accroche à ces mémoires parce qu’il est certain de détenir une vérité éternelle. Seulement, l’univers évolue, le monde évolue et l’être humain également. Si vous restez coincé dans ces croyances qui ne sont plus valables aujourd’hui, vous développez de la colère, du chagrin ou de la déception. Votre souffrance peut être transcendée par le souhait de dépasser vos croyances ou mémoires. Avec la pratique du Ho’oponopono, il devient possible de vous libérer des mémoires qui vous maintiennent dans la douleur pour enfin vivre le bonheur.

Nathalie Lamboy





249 views
Tags
Articles récents