top of page

Lâcher prise en 5 étapes avec Ho'oponopono

Votre mental lâche prise lorsque vous récitez Ho’oponopono. Avec « désolé pardon merci je t’aime », il n'est plus en train de vous dire les phrases que vous vous répétez depuis 10, 20 ou 30 ans et qui sont "je suis nul-le, je n'y arriverai jamais, c'est toujours sur moi que ça tombe ». Vous lâchez ces paroles qui sont devenues une habitude prise il y a très longtemps. Mais ce n'est pas seulement ça lâcher prise, c'est aussi lâcher quelque chose pour laisser entrer autre chose. Et cette entrée, c'est l’acceptation.



1. Acceptez.

Accepter que cette situation soit telle qu'elle est aujourd’hui, accepter que cela vous arrive, mais surtout, accepter de vivre des émotions aussi désagréables. Si la situation n'est pas acceptable pour vous aujourd’hui, ce n'est pas grave. Ce qui est important de comprendre c'est qu'avec la pratique du Ho’oponopono vous allez apprendre à accepter de vivre des émotions fortes, des émotions désagréables.


2. Intégrez.

Je suis la première à souhaiter dépasser ces moments difficiles où j'ai des "coups de mou », où je me sens dépressive ou encore frustrée. J'ai parfois hâte de sortir de ces émotions, mais ce temps est essentiel, car cela permet de digérer l'événement qui est arrivé. Il peut y avoir de l'impatience et en même temps la connaissance que ce que vous êtes en train d’assimiler, va vous permettre de dépasser l’événement et d'en guérir. Parce qu’à vouloir vite se débarrasser de quelque chose, vite sortir de la colère, ou vite sortir de la peur, vous ne prenez pas le temps de digérer ce qui est arrivé. Vous ne prenez pas le temps d’intégrer ce qui s'est passé.



3. Transformez.

L’acceptation permet de transformer l'expérience que vous venez de vivre, en quelque chose d’efficace pour le long terme. Par exemple, vous recevez comme nouvelle que vous allez devoir décaler vos vacances. En prenant le temps d’intégrer cette nouvelle peu réjouissante au premier abord, vous allez vous rendre compte que d’autres possibilités s’offrent à vous. Peut-être que vous pourriez en profiter pour aller sur une destination qui vous convient mieux, ou que c’est l’occasion de voir des proches qui seront disponibles à cette nouvelle date, ou encore qu’un autre événement s’est ajouté depuis et cela vous fait prendre conscience que votre premier choix n’était pas la meilleure date.


4. Eliminez.

Ho'oponopono consiste à s'aligner en soi grâce à la répétition des mots « désolé pardon merci je t’aime ». Vous retrouvez ainsi la connexion intérieure pour éliminer la mémoire ou la croyance qui est à l'origine de votre souffrance. Vous pensez que votre patron vous en veut ou que vos collègues sont de connivence, ou encore que le mauvais sort s’acharne sur vous. Il s’agit d’une interprétation qui est peut-être réelle, mais qui vous fait surtout souffrir dans l’instant. En éliminant la source de votre mal-être, votre mémoire, vous intégrez la problématique pour ensuite, vous en dégager.




5. Lâchez.

Lâcher prise, lâcher les phrases du mental, lâcher vos habitudes que vous avez depuis des années, et qui viennent de mémoires apprise enfant, permet d’accepter de vivre vos émotions pour mieux vous en détacher et les transformer. Vous « guérissez » de la mémoire, qui aujourd’hui, encore, vous a blessé. Le résultat de cette prise de recul avec Ho’oponopono vous fait comprendre que vous pouvez lâcher ces mémoires, lâcher leur souffrance et vous réaliser dans la paix du coeur.






997 vues

Catégories

bottom of page