Votre mission de vie en 7 questions.

Après plusieurs décennies, j’ai enfin trouvé qu’elle était ma mission de vie, et du même coup, j’ai également découvert qu’elle était votre mission de vie. Cette révélation s’est faite grâce à la pratique du Ho’oponopono. La mission de vie de chacun d’entre nous est … d’être heureux. C’est aussi simple à lire que difficile à mettre en place au quotidien. En effet, puisque que vous connaissez votre mission de vie, il vous faut trouver ce qui vous rend heureux.


Avec les années d’expérience, il m’est devenu évident que chacun d’entre nous était venu propager le bonheur. Cette démarche ne peut se faire qu’en étant soi-même profondément heureux, et le plus souvent possible. J’ai également acquis la certitude que grâce à cet état d’être, chacun apportait de la valeur à ce monde. Maintenant, il est important de comprendre ce qu'est véritablement votre mission de vie et de répondre à vos interrogations.



1. Qu’est-ce que la mission ?

Si vous êtes dans une démarche de développement personnel et spirituel, vous êtes peut-être déjà confronté aux questions suivantes « Que suis-je venu faire ici ? » « Quel est le sens de tout cela ? » « A quoi est-ce que je sers ? ». La notion de « mission de vie » découle de ces interrogations et la plupart d'entre nous se tournent vers des stages, retraites ou séminaires pour avoir la réponse. Après avoir cherché pendant des années qu’elle était la chose extraordinaire que je devais accomplir pour donner du sens à mon existence, il est peu à peu devenu évident que la réponse n’était pas là où je la cherchais, c’est-à-dire à l’extérieur de moi. De plus, la notion de devoir qui découle du mot « mission » ajoute de la pression au quotidien au lieu de l’alléger. La réalité est que vous avez à accomplir ce qui vous rend heureux. Cela pourrait s'arrêter là mais il faut aussi intégrer d'autres éléments pour être le plus souvent dans votre mission.



2. Qu’est-ce que la vie ?

Le mouvement qui existe autour de vous, et qui est également en vous, est la vie. La vie est toujours là quoiqu’il arrive. Comme le précise Eckhart Tolle, l’opposé de la mort n’est pas la vie, mais la naissance. La vie est toujours présente, que ce soit avant ou après vous. Vous faites partie de ce mouvement et la vie vous a souhaité. Une fois cette compréhension intégrée, vous avez le choix d’accepter ou pas le mouvement de la vie, mais vous savez que votre présence est essentielle. Résister à ce que vous apporte la vie génère de terribles souffrances alors qu’en acceptant ce qu’elle vous donne, vous évoluez dans la fluidité. Accepter signifie intégrer, accueillir et surtout réagir à partir du cœur et non de vos peurs. La différence est importante à comprendre pour votre quotidien. Soit vous êtes soumis à vos peurs et vous vivez l’enfer, soit vous décidez d’écouter votre cœur et vous avez des solutions pertinentes à votre situation. Dans les deux cas, la vie vous veut du bien.



3. Quel est l’intérêt d’être heureux ?

A quoi sert-il d’être heureux quand on voit la misère dans ce monde ? Parce que la violence engendre la violence et que l’inquiétude engendre les désastres, il est temps de passer à l’action bienveillante pour semer la paix dans ce monde. Cela ne signifie pas laisser faire ou permettre la multiplication des actes de méchancetés. Cela signifie développer la paix en Soi pour agir sous l’emprise de cette énergie. Vos actions vous amèneront peut-être à aller en justice. Seulement, vous ne le ferez pas dans un esprit de vengeance, mais dans un souci d’équité. Vous agissez en étant conscient et confiant dans ce que vous faites. C’est le meilleur moyen d’avoir pleinement satisfaction. De plus, quand vous êtes déjà satisfait, vous n’êtes plus dans l’attente d’un résultat, car vous avez acquis la certitude que vous avez fait ce qu’il fallait.



4. Qu’est-ce que le bonheur ?

Être heureux permet de semer une énergie d’Amour, de paix est de joie. Toutes ces émotions se propagent sur votre entourage, qui a son tour devient un émetteur de cette harmonie. Vous n’avez pas besoin de vous forcer à être heureux, ce doit être quelque chose de naturel qui vient quand vous faites ce qui vous met dans cet état. Le bonheur vient par touches successives. Les corvées du quotidien sont toujours là, mais quand vous savez que vous avez quelque chose d’agréable vous attend, elles ne prennent plus toute la place dans votre esprit. Vous devenez disponible au bonheur.



5. Quel est votre travail ?

Votre activité professionnelle peut être la source votre bonheur, mais cela est rarement le cas. Découvrez ce qui vous rend heureux. Observez-vous. Qu’est-ce que vous faites facilement et vous fait perdre la notion du temps ? Quel moment de la journée attendez-vous impatiemment car vous savez que vous allez faire quelque chose de particulier ? Quel est le sujet sur lequel vous êtes intarissable lorsque vous parlez à vos amis ? Vos réponses vont déterminer ce qui vous rend heureux. Ensuite, il vous revient de mettre en place ces activités qui vous font tant de bien. Tel est votre travail. La pratique du Ho’oponopono peut vous aider à vous libérer des blocages qui peuvent surgir dans votre choix de prendre du temps pour faire ce que vous aimez, au lieu de faire ce qui semble raisonnable.



6. Que faire avec Ho’oponopono ?

La pratique du Ho’oponopono est importante à utiliser dans toutes les étapes de votre recherche de mission de vie ou de bonheur. A chaque fois que vous doutez, lancez la formule. Dès que l’appréhension vous guette, récitez en boucle « désolé pardon merci je t’aime ». Dès que vous avez l’impression que rien ne se passe comme vous le souhaitez, répétez les quatre mots. S’il est difficile d’être heureux à chaque instant, il vous est possible de lancer Ho’oponopono aussi souvent que vous le souhaitez, pour vibrer d’autre chose que de la frustration, de la colère ou du chagrin. Avec ces mots de sagesse, vous entrez dans une dimension créative, où la peur laisse peu à peu la place à l’Amour. Il faut du temps, de la patience et surtout de la persévérance pour exercer votre mission de vie. Et le résultat en vaut la peine.



7. Quel résultat en attendre ?

La seule attente que vous pouvez avoir dans cette démarche, est d’être heureux. Si votre passion, votre hobby ne vous rend pas heureux alors chercher autre chose. Soyez curieux. Faites de nouvelles expériences. Testez de nouvelles activités. Ce qui vous mettez en joie il y a quelques années ne convient plus parce que vous avez évolué. Le monde évolue également et de nouvelles activités surgissent. Ce sont des opportunités à saisir, des expériences à tenter. L’important est de chercher, tester et recommencer. Nettoyez avec Ho'oponopono sur vos craintes d’être jugé. Puis découvrez ce qui vous fait vibrer de joie et de bonheur.



Pour conclure,

Votre mission de vie est un voyage, une exploration intérieure, dont le seul but est de vous rendre heureux. Cette recherche demande de vous ouvrir aux possibilités qu’offre le monde en vous libérant de votre appréhension à le découvrir. Cela consiste également à devenir pleinement acteur de votre existence, car nul autre que vous sait ce qui vous met en joie. La pratique du Ho’oponopono vous permet d’accéder au bonheur de cette découverte. Et plus vous prenez du temps à faire ce que vous aimez, plus vous vous autorisez à vivre ces moments de bonheur, plus votre vie devient extraordinaire.

Nathalie Lamboy




380 views
Tags
Articles récents