top of page

Pourquoi les personnes toxiques sont-elles de plus en plus nombreuses ?

Prendre conscience de l’existence des personnes toxiques amène à se poser plusieurs questions. Parmi elles, voici celle qui revient régulièrement « Est-ce qu’il y a de plus en plus de personnes toxiques aujourd’hui ? ». Que ce soit au travail ou à la maison, leur présence semble s’intensifier. Vous commencez à les reconnaître chez vos proches et aussi chez certaines célébrités. Ce constat vous amène peut-être à avoir peur de créer de nouvelles relations. L’impression de subir une sorte d’invasion vient de plusieurs raisons. La communication sur Internet, l’évolution des mentalités et la quête du bonheur que nous sommes de plus en plus nombreux à entreprendre.


Les personnes toxiques semblent avoir envahi la terre entière. Elles sont partout. Du moins, c’est l’impression qui se dégage quand vous commencez à vous interroger sur ces personnalités. Pourquoi ce phénomène semble prendre autant d’ampleur ?


On en parle plus.

La communication s’est transformée. Internet est devenu un moyen d’exposer sa façon de voir et d’accéder facilement à toute sorte d’informations. C’est par ce biais que les témoignages de celles et ceux qui ont été abusé par des personnes toxiques, sont devenus accessibles au grand public. Beaucoup se sont reconnus dans les histoires racontées et n’ont pas hésité à partager leur propre expérience. L’effet boule de neige s’est amplifié avec les articles des professionnels de la santé mentale relayés par les magazines populaires.


Les victimes sont reconnues.

Nombreuses sont les victimes qui, lorsqu’elles parlaient de leur situation, étaient dénigrées ou rejetées par leur entourage et même par leur médecin de famille. Aujourd’hui, avec les témoignages présents sur les réseaux sociaux, les victimes ne se sentent plus seules, n’ont plus l’impression de délirer ou d’avoir créé cet enfer. Comme le disait Françoise Héritier, ethnologue et anthropologue, la honte a changé de camp. La responsabilité de l’attitude des personnes toxiques revient aux personnes toxiques et non à la victime.



Leur manipulation est visible.

Les personnes toxiques sont donc plus exposées aujourd’hui car on ose parler de leurs actions malveillantes sur les réseaux sociaux et dans les médias. Elles sont aussi plus visibles parce qu’elles ont la particularité d’aimer le pouvoir sur autrui. Et leur tendance à manipuler leur entourage pour avoir le contrôle, a un revers. Les personnes toxiques sont beaucoup plus voyantes que les autres, car elles veulent être remarqué. Elles font donc plus de bruit.


On les reconnait.

Les personnes toxiques semblent souvent sur le devant de la scène. Pendant un repas de famille ou une réunion de travail, elles jouent le rôle de la victime ou du génie. Il suffit d’une seule personne sur 100 agisse ainsi, pour que l’attention se tourne vers cet individu et que l’on se dise « ce n’est pas vrai, ils sont partout ». Prenez un moment, respirez profondément et répétez en silence la formule du Ho’oponopono. Vous allez ensuite découvrir qu’autour de la table, il y a aussi des personnes généreuses, drôles, sensibles et attentionnées.



L'évolution de la psychologie.

L’évolution des mentalités va de pair avec l’évolution de la psychologie et de la médecine. Jusque dans les années 70, les bébés étaient opérés sans anesthésie parce que les médecins estimaient que le risque lié à l’anesthésie était trop important. Ils étaient donc convaincus que le bébé ne se souviendrait pas de l’opération. Un bébé était pratiquement vu comme un légume à qui l'on pouvait faire presque n'importe quoi. Un autre phénomène a évolué. Jusqu’à récemment, la psychothérapie était considérée comme étant uniquement réservé aux fous et aux aliénés. La combinaison de ces deux phénomènes, le traitement des bébés et la perception de la psychologie, peut expliquer que les générations qui ont subi des dommages psychologiques importants pendant leur enfance n’ont pas été suivi ou ont refusé de le faire.


Une explication n’est pas une excuse.

Les personnes toxiques ont, pour la plupart, vécu une enfance traumatisante et violente. Maintenant, ce n’est pas parce que vous avez subi des violences enfant, que cela justifie de vous comporter comme un monstre aujourd’hui. Une fois adulte, certaines refusent de remettre en question leur comportement toxique. Aller chez le psy représente à leurs yeux un aveu terrible et remettrait en cause leur réputation. Et lorsque certaines personnes toxiques font cette démarche, c’est seulement pour passer pour une victime. Il est plus facile pour elles de maintenir l'idée que celui ou celle qui a un problème, c'est vous. S’il est possible aujourd’hui d’expliquer leur comportement toxique, cela ne les excuse absolument pas d’agir ainsi.



L’évolution des mentalités.

Le changement de regard porté sur la santé mentale permet aujourd’hui de prendre en compte les traumatismes subi, suite à une catastrophe naturelle, des attentats ou accidents. Les traumatismes surviennent également suite au harcèlement et micro agressions du quotidien. Ces derniers sont de plus en plus reconnus par les professionnels notamment dans le monde de l’entreprise. La justice avance doucement, en prenant en compte les violences intra-familiales comme avec la loi mise en place en 2016 qui interdit aux parents tout recours à la violence corporelle sur leurs enfants. Un nouveau pas est à faire contre les violences psychologiques.


Les conséquences d’une relation toxique.

Une fois que vous avez été confronté aux personnes toxiques, vous développez une vigilance accrue envers les gens que vous croisez. Ce qui est tout à fait normal, car vous devez vous protégé de ces individus et vous éloigner d’eux quand cela est possible. Maintenant, à trop vous concentrer sur les personnes toxiques, vous avez tendance à ne voir qu’elles. Cela vous donne l’impression qu’elles sont partout alors qu’en réalité, il y a des milliards d’individus bienveillants dans ce monde. Créer des relations amoureuses et amicales est un défi à relever.


Faites-vous confiance.

Lorsque vous sortez de relations toxiques, l’envie de vivre le bonheur est accrue. L’étape de la reconnaissance des personnes toxiques est importante pour vous protéger. Une fois cela mis en place, faites-vous confiance et développez votre attention sur ce qui vous fait du bien. Autrement, vous allez créer une sorte d’obsession qui va vous empêcher d’avoir une vie sociale épanouissante. N’hésitez pas à consulter un professionnel pour vous aider dans cette étape et en attendant, utilisez la formule « désolé pardon merci je t’aime » sur vos craintes de faire de nouvelles rencontres.


Pour conclure,

Il existe plusieurs variantes dans les personnes toxiques, mais dans l’ensemble, elles ont la particularité de vous épuiser rien que par leur présence. Elles sont faciles à distinguer par leur tendance à vouloir se mettre en avant en jouant la victime ou en exagérant leur réussite. Maintenant, elles ne sont pas le groupe le plus important de la population. La majorité des gens souhaitent vivre tranquillement, profiter de leurs loisirs et s’amuser avec leurs proches. Cela ne signifie pas qu’il faille ignorer cette minorité brutale et tapageuse, mais la remettre à sa place est un premier pas. Ce sont des personnes qui refusent de se soigner et qui font souffrir les autres par plaisir. La reconnaissance de leurs actes malveillants par les professionnels de la santé et certains juristes, montrent que les mentalités sont en train d’évoluer dans nos institutions. Les réseaux sociaux ont permis cette avancée.

Maintenant, il revient à chacun de se rendre compte qu’il ne s’agit pas d’un phénomène de mode, mais d’une réalité qui ne convient plus au monde que nous souhaitons pour nos enfants et pour nous même. Chacun peut changer les choses en agissant à son niveau. Reconnaitre leur existence et vous libérer de ces personnes, pour ensuite vous consacrer à votre propre besoin, est une étape nécessaire à l'évolution bénéfique de ce monde.

Nathalie Lamboy






463 vues

Commentaires


Catégories

bottom of page